Éditorial

2021-2022 : 67e Saison des ATP d’Avignon

Après l’arrêt brutal de la 66e saison à peine commencée avec Sang négrier, émouvante interprétation du texte de Laurent Gaudé, les compagnies théâtrales dont les spectacles avaient été programmés ont accepté, des mois durant, des reports de dates, entre espoir et déception partagés par nos abonnés.

Aujourd’hui la 67e saison reprend le fil interrompu du programme précédent et c’est avec optimisme et confiance que les ATP poursuivent leur mission.

La saison débute en octobre avec un texte d’Ahmed Madani qui met à jour, avec finesse et humour, le dangereux processus de la radicalisation chez les jeunes. Ce spectacle est délibérément ancré dans le quotidien de notre société, comme Échos ruraux, qui évoque, entre documentaire et fiction, les graves problèmes rencontrés par les agriculteurs, et Place, proposé en option par la Scène Nationale de Cavaillon, mise en scène du douloureux itinéraire d’une émigrée tiraillée entre deux cultures. Enfin le spectacle coproduit par la FATP, Artemisia Gentileschi, présente la transcription fidèle du procès intenté pour viol par le père de la jeune artiste qui mène un courageux combat d’une étonnante actualité, en résonance avec le mouvement #MeToo contemporain.

La part belle est faite aux grands classiques : Phèdre !, tant attendu dans la prestation exceptionnelle de Romain Daroles, George Dandin, proposé en option par l’Opéra d’Avignon dans sa version d’origine avec musique et ballets, Vipère au poing d’Hervé Bazin et Le Double de Dostoïevski dans des interprétations d’une rare qualité.

Deux spectacles récréatifs apportent une note légère : Le Joueur de flûte, à la FabricA, dans le cadre du partenariat avec le Festival, fable initiatique polysémique d’après un conte de Grimm, et Madame est morte, épisode historique traité avec humour sur un texte de Michel Heim.

Cette 67e saison, composée de dix spectacles dont deux options, relance avec énergie la dynamique des programmations avec pour seul souci le plaisir de nos abonnés qui, nous l’espérons, apprécieront nos choix.

La Présidente : Bernadette Rey-Flaud Alphandéry

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.