Programme 2020 – 2021

 

« Sang négrier »                                            Théâtre Benoît XII

Mercredi 14 octobre 2020                  20h30

Durée : 1h10

Un homme usé par le temps et la peur raconte le jour où il est devenu fou. C’était à Saint-Malo, il était commandant d’un navire négrier quand soudain des esclaves qu’il transportait à fond de cale s’échappèrent. Commença alors pour lui et ses hommes une traque dans les rues de la ville, qui les mena jusqu’aux limites de la raison. Ils ramenèrent tous les esclaves sauf un, qui conçut une étrange  vengeance.

Un remarquable travail d’acteur et une belle mise en scène qui met en lumière un déni de l’histoire.

Texte : Laurent Gaudé, Mise en scène : Khadija El Mahdi, Avec Bruno Bernardin

Compagnie Les Apicoles

 

« Le Joueur de flûte  »                                                 La FabricA

Vendredi 20 novembre 2020       19 h 30

Durée : 50 mn

La ville de Hamelin est envahie par des milliers de rats qui dévorent tout. Un joueur de flûte ayant proposé ses services au bourgmestre, on lui promet une belle somme d’argent s’il libère la ville de ce fléau. Effectivement, cette flûte a le pouvoir d’attirer les rats : le musicien les conduit jusqu’à une rivière où tous se noient. Mais comme les notables ne lui remettent qu’une partie de la somme promise, le musicien emmène les enfants de la ville à sa suite, loin de cette cité corrompue. Selon l’interprétation du metteur en scène, il sauve les enfants en les soustrayant à l’influence néfaste des adultes, les protégeant de l’égoïsme et de la méchanceté.

La musique sauve les enfants, elle sauve donc le monde…

Texte, musique et mise en scène : Joachim Latarjet, D’après Le Joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm, avec Alexandra Fleischer et Joachim Latarjet, vidéo : Julien Téphany et Alexandre Gavras

Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN / coproduction Compagnie Oh ! Oui…

 

« Échos ruraux »                                            Théâtre Benoît XII

Mardi 24 novembre 2020                               20h30

Durée : 1h15

Un village, quelque part en France. Thomas, jeune éleveur, fait face au décès soudain de son père.Sa sœur, partie depuis des années à Paris, refait surface. Mais le père avait de nombreuses dettes qui menacent la survie de l’exploitation.La fratrie est clivée, le dialogue quasi impossible.Pourtant il faut rapidement trouver des solutions et, pour sauver l’exploitation, toute la commune devra s’engager.

Un spectacle au croisement du théâtre documentaire, de la fiction et du théâtre politique, rythmé, drôle et merveilleusement joué par sept comédiens talentueux

Texte et mise en scène : Mélanie Charvy et Millie Duyé, avec Aurore Bourgeois Demachy, Charles Dunnet, Clémentine Lamothe, Virginie Ruth Joseph, Aurélien Pawloff, Romain Picquart et Loris Reynaert

Compagnie Les Entichés

 

« Madame est morte »                                Théâtre Benoît XII

Mardi 15 décembre 2020                 20h30

Durée : 1h15

En 1670, « Madame », l’épouse du frère de Louis XIV, Philippe d’Orléans, s’éteint. Afin de faire cesser toute rumeur d’homosexualité autour de « Monsieur », le Roi Louis XIV songe à remarier son frère à leur riche cousine, la « Grande Mademoiselle », toujours célibataire malgré son âge. Or, de son côté, elle veut épouser le Duc de Lauzun dont elle est tombée secrètement amoureuse. Mais c’est sans compter avec les intrigues de la Cour, les secrets d’alcôve, la raison d’État…, évoqués avec un humour caustique, sur le mode comique propre à Michel Heim.

« Une brillante comédie, un tourbillon de rires ! » (La Provence)

Texte : Michel Heim, mise en scène : Chantal Giraudin, avec Chantal Giraudin, Thierry Lemoigne et Rudolphe Pignon

Compagnie Antonin Artaud

 

« Vipère au poing »                                                       Théâtre Benoît XII

Jeudi 14 janvier 2021              20h 30

Durée : 1h15

Lun des grands romans de la littérature française pour la

première fois au théâtre ! Jean, dit Brasse-Bouillon, mène

avec ses frères une guerre sans merci contre leur mère, une

femme impitoyable et cruelle qu’ils ont surnommée

Folcoche.

Un témoignage vital et incendiaire qui dynamite

les conventions traditionnelles de la relation parents-

enfants. Entre fiction et autobiographie, Hervé Bazin dresse

le portrait d’une famille détestable et attachante, bravée par

le cri de révolte d’un enfant.

« Un seul en scène violent et drôle à l’écriture aiguisée » (L’officiel des spectacles)

« Un travail, aussi probe que sobre » (Figaro Scope)

 

D’après le roman d’Hervé Bazin, mise en scène : Victoria Ribeiro, avec Aurélien Houver

Compagnie du Taxaudier

 

« J’ai rencontré Dieu sur Facebook »       Théâtre Benoît XI

Lundi 8 février 2021           20h 30        +       Séance scolaire en matinée

Durée : 1h30

Comment une adolescente bien sage, bien éduquée, bien protégée par sa mère peut-elle sombrer dans une mascarade pseudo-religieuse ? Comment une jeune mère qui est parvenue à s’émanciper du poids de la tradition, de la religion, de la famille réagit-elle face à ce qu’elle considère comme une trahison de son combat pour la liberté ? Quel dialogue est-il encore possible d’établir entre ces deux générations de femmes ? Tout en opérant un désamorçage par le rire et la théâtralité, Ahmed Madani évoque les faux-semblants, les manipulations, les apparences, l’exaltation, l’amour, l’amitié, la mort pour parler de la solitude et de la désorientation d’une jeunesse qui cherche sa place dans une société fragilisée.

Une œuvre qui s’adresse à tous les publics, avec une attention particulière pour les adolescents, filles et garçons.

Texte et mise en scène : Ahmed Madani, avec Mounira Barbouch, Louise Legendre, Valentin Madani

Madani Compagnie

 

« Le Double »                                             Théâtre Benoît XII

Mardi 16 mars 2021           20h 30

Durée : 1h25

Jacob Pétrovitch Goliadkine, paisible et discret fonctionnaire de Pétersbourg, voit sa vie bouleversée par l’apparition d’un double de lui-même. Et il semble que cet autre Goliadkine intrigue pour lui prendre sa place ! Ronan Rivière adapte, pour la première fois au théâtre, du moins en France, le roman-nouvelle de Dostoïevski : une libre adaptation qui oscille entre moments de confidence poétique et dialogues secs et rapides. Une histoire fantastique qui traite avec humour et empathie de la confusion d’un homme tiraillé entre sa timidité et sa fascination pour les autres.

« […] un univers expressionniste et loufoque, où la folie se cache à l’ombre des grandes avenues de Saint- Pétersbourg. » (Le Figaro)

D’après Fiodor Dostoïevski, adaptation et mise en scène: Ronan Rivière, Musique: Léon Bailly, avec Ronan Rivière, Jérôme Rodriguez, Michaël Giorno-Cohen, Jean-Benoît Terral, Laura Chetrit, Antoine Prud’homme de la Boussinière, et Olivier Mazal (piano).

Coproduction Scène et Public et Voix des Plumes

 

« Fado dans les veines  »                             Théâtre Benoît XII

Mardi 13 avril 2021                20h 30

Durée : 1h30

Nadège Prugnard, l’auteur, a deux pays, la France et le Portugal. Son grand-père, comme des milliers d’autres Portugais, a fui le régime autoritaire de Salazar et a franchi la frontière…

Fado dans les veines est une odyssée poétique aux accents surréalistes, nourrie de chants et de musique, qui interroge les migrations portugaises du siècle dernier, la révolution des œillets, le labyrinthe de la saudade, et les enjeux politiques, économiques et existentiels du Portugal d’aujourd’hui.

« Un long poème surréaliste […] qui parle de violence et d’amour, de jouissance et de chaos » (Marina Da Silva, L’Humanité)

Texte et mise en scène: Nadège Prugnard, avec Nadège Prugnard et Charlotte Bouillot (comédiennes), Jérémy Bonnaud, Eric Exbrayat et Radoslaw Klukowski (musiciens), Laura Tejeda ou Carina Salvado (chanteuses de fado)

Magma Performing théâtre

 

« Mais n’te promène donc pas toute nue » 

Mercredi 15 avril 2021           19h                                Théâtre du Chêne Noir

OPTION pour abonnés et adhérents

Durée : 1h10

Julien Ventroux, député ambitieux et carriériste, embrasse l’espoir de devenir un jour président de la République. Mais Clarisse, sa femme, semble ignorer les codes et convenances de la sphère politique : elle se promène en tenue légère devant son fils, les domestiques, les opposants de son époux dont elle compromet la carrière…

Un député ambitieux et carriériste, une charmante épouse trop déshabillée, un valet qui écoute aux portes, une rivale politique avide de revanche… Ce sont là tous les ingrédients chers au maître du vaudeville.

 Une version modernisée de l’une des œuvres les plus truculentes de Feydeau.

Texte : Georges Feydeau. Mise en scène: Renaud Gillier, avec Charly Labourier, Maud Landau, Luca Bozzi, Renaud Gillier.

La Compagnie des Passeurs

 

« Illusions perdues »                                   Théâtre La Garance 

OPTION pour abonnés et adhérents                                Scène Nationale de Cavaillon

Mardi 18 mai 2021                 20h30

Durée : 2h30

Papillon lancé à la conquête du monde, Lucien Chardon est prêt à tout. Et parce que « là où l’ambition commence, les naïfs sentiments cessent », Illusions perdues est le récit de son apprentissage et de son désenchantement.Un récit initiatique ancré dans le réel et le présent, qui met des individus face à leurs profonds désirs dans la jungle d’un Paris très proche du nôtre, où les chimères enivrent les êtres sans les consoler de leur solitude.

Quand la grandeur d’âme ou la profondeur des sentiments capitulent face à la nécessité de parvenir…

D’après Honoré de Balzac; Adaptation et mise en scène : Pauline Bayle assistée d’Isabelle Antoine, avec Hélène Chevallier, Florent Dorin, Alex Fondja et Charlotte Van Bervesselès

Compagnie: À tire-d’aile

 

Crédits Photographiques:

Sang négrier: © Nicolas Crosnier. Le Joueur de flûte: © Olivier Ouadah. Échos ruraux: © Compagnie Les Entichés. Madame est morte: © Compagnie Antonin Artaud. Vipère au poing: © Ben Dumas. J’ai rencontré Dieu sur Facebook: © François-Louis Athénas. Le Double: © sceneetpublic. Mais n’te promène donc pas toute nue: © Michel Slomka.

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.