Editorial

Les ATP d’Avignon, pour leur 63e saison, riche de onze spectacles, restent fidèles à leurs objectifs, aux fondements de leur éthique : privilégier les partenariats, soutenir la création, offrir au plus large public possible, jeune et moins jeune, la qualité accessible à tous.

Cette année encore, la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon propose, prioritairement aux abonnés, deux manifestations gratuites, accessibles aux enfants. La première, Installation de feu, s’inscrit dans le théâtre de rue, déambulation in situ, découvrant une scénographie habitée, visuelle, musicale et sensorielle. La seconde offre l’opportunité d’une répétition publique, libre adaptation d’un conte d’Andersen qui mêle jeu, musique, dessin…

À la Chartreuse toujours sera présentée en décembre la création retenue par la FATP, Quitter la Terre, théâtre d’humour et de science-fiction invitant à réfléchir sur le devenir de l’espèce humaine.

Les deux spectacles en option sont donnés à voir à Avignon : le premier au Théâtre du Chêne Noir, Tout le théâtre en 33 minutesDictionnaire amoureux du théâtre, savoureuse et instructive leçon de Christophe Barbier ; le second, J’ai rêvé la Révolution, au Théâtre des Halles, en partenariat avec La Garance – Scène Nationale de Cavaillon, qui évoque le tragique destin d’Olympe de Gouges, héroïne et féministe révolutionnaire.

Le Théâtre Benoît XII accueille cinq spectacles alliant qualité et diversité : Vincent, un portrait de Van Gogh brossé par son frère Théo, Visites à Mister Green, le difficile dialogue des générations, Faisons un rêve, pause récréative avec Sacha Guitry ; enfin, un retour sur nos grands classiques : Le Roman de Monsieur Molière, vision renouvelée du génie comique par Boulgakov, maître du fantastique, suivi de La Mère confidente de Marivaux, qui souligne combien le Siècle des Lumières est proche du nôtre.

La saison s’achèvera brillamment par la prochaine création d’Olivier Py, en cours d’écriture, qu’il mettra en scène autour de thématiques prometteuses : les riches, les puissants et les icônes. Ce spectacle, d’essence brechtienne, sera proposé au public des ATP en avant-première de la 72e édition du Festival d’Avignon, privilège exceptionnel dont bénéficieront nos abonnés et les adhérents à la FATP.